BIEN-ÊTRE
22 Septembre

Comment prolonger les bienfaits des vacances ?

Sport : on continue de se bouger !

Beaucoup d’entre nous ont profité des vacances pour se remettre sérieusement au sport ou pour bouger davantage… et on a bien constaté combien une activité physique régulière nous permet de nous énergiser - tout en tonifiant notre silhouette !
À la rentrée, pas question de renouer avec la sédentarité ! On achèvera le manque de motivation en se souvenant combien on s’est senties bien après s’être activées durant l’été. Le bon rythme ? Deux à trois séances de sport par semaine. Compliqué ? Tout est une question d’organisation et de priorités !
Et avec des clubs Keep Cool ouverts 7 jours/7 de 6h à 23h, il n’y a pas de raison de ne pas trouver des créneaux qui nous conviennent !



Alimentation : produits frais au menu !

Alors oui, on s’est souvent pas mal lâchées en vacances entre les barbecues, les apéros et les petits restos. Mais souvent, on en a aussi profité pour faire nos courses dans les marchés locaux et faire le plein de produits frais et sains que l’on a pris beaucoup de plaisir à cuisiner !
De retour au bercail, on essaie de garder cette bonne habitude afin d’éviter de consommer trop de produits tout prêts souvent trop riches en sucres, matières grasses et sel.
On redécouvre les joies du marché du dimanche matin et si on n’a vraiment pas le temps, on peut se faire livrer des paniers via des AMAP - il y en a partout en France.
Et on essaie de garder le réflexe de cuisiner. Il ne s’agit pas forcément de se lancer dans de longues préparations, simplement de se mettre aux fourneaux pour cuisiner des aliments frais et de saison (ça n’est souvent pas beaucoup plus long que de mettre une barquette au micro-onde et c’est tellement meilleur !).
Le bon réflexe ? Préparer de grandes quantités et les congeler pour les avoir sous la main pendant la semaine !



Sommeil : on garde de bonnes nuits !

Pendant les vacances, on a oublié le réveil, enchaîné les longues nuits réparatrices et on a même fait parfois la sieste ! Bref, on a laissé notre corps suivre ses besoins de sommeil.
Alors bien sûr, à la rentrée, on est bien contrainte de se lever à nouveau de bonne heure pour aller travailler. Pour autant, il est important de veiller à ne pas se créer de dette de sommeil et à tenter de garder des nuits suffisamment longues afin de ne pas se retrouver sur les rotules dès la mi-septembre.
En somme, et malgré toutes les obligations que l’on peut avoir, il faudrait faire de notre sommeil une priorité. À y regarder de plus près, il s’agit d’adopter quelques habitudes simples comme :

  • Manger de manière équilibrée et à heures fixes,
  • Bouger régulièrement, éviter les excitants après 15h00,
  • Dîner relativement tôt (au moins deux heures avant d’aller se coucher) en privilégiant les légumes, les féculents et les produits laitiers et en évitant la viande rouge et les plats trop riches et difficiles à digérer,
  • Couper avec les écrans (TV, ordi, smartphone…) une heure avant de rejoindre sa couette.
  • S’accorder éventuellement une sieste éclair en semaine et une plus longue le week-end si le besoin s’en fait sentir.



Psycho : déconnexion et nouveautés

Durant nos congés, on l’a joué à fond “digital detox” ! On a coupé avec les mails de boulot, on a fait l’impasse sur les réseaux sociaux, on a mis notre smartphone de côté …. et qu’est-ce qu’on s’est senties libérées !
Pour garder cette impression à la rentrée, on se réserve des plages off où l’on s’autorise à déconnecter pour se consacrer à l’instant présent et aux personnes qui sont autour de nous ! Sauf cas de force majeure, on évite de regarder ses mails de travail le soir et le week-end et on accepte de ne pas être joignable tout le temps - on découvre les joies du mode “avion” - par exemple pendant que l’on s’entraîne à la salle de sport !

Enfin, on a souvent profité des vacances pour casser la routine, faire de nouvelles expériences et rencontrer de nouvelles personnes. À la rentrée, continuons à nous créer des petits moments de “cassure” pour éviter de retourner dans le schéma “métro-boulot-dodo”. Ça ne tient souvent à pas grand-chose : changer d’itinéraire pour faire ses trajets habituels, aller au sport à un horaire différent, essayer un nouveau cours interactif, tester un nouveau plat ou un nouveau resto…
Le but ? Se surprendre régulièrement pour déjouer le train-train quotidien !


Et vous, quels sont vos trucs pour prolonger les bienfaits des vacances ?

Laisser un commentaire

Votre nom * :
Votre email * :
Votre commentaire * :
* Champs obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré,
Il sera affiché dès validation par le webmaster Keep Cool.
Merci de votre participation !
haut de la page