Bien connues des sportives et sportifs, les courbatures et leurs origines ne sont pas toujours comprises et traitées de la bonne manière. Pour bien les appréhender, il est avant tout nécessaire de comprendre comment et pourquoi elle apparaissent le lendemain ou surlendemain des séances de sport.
Nous savons à quelle point vous souffrez parfois à la sortie de nos salles à cause des courbatures…Pour se faire pardonner, voici un petit décryptage et nos meilleurs conseils pour les éviter
😇

Les courbatures : pourquoi ? Comment ?

Les courbatures sont des contractions musculaires inconnues et inhabituelles pour notre système musculaire. Plus précisément, il s’agit de « micro-déchirures » qui se forment pendant l’entraînement et sont nécessaires au développement et au renforcement du muscle. Elle se traduisent le plus souvent par des douleurs musculaires, une gêne, de l’inconfort et une mobilité réduite.

Le plus souvent, une reprise du sport après une période d’inactivité, quelle que soit sa durée, est synonyme de courbatures, parfois pendant plusieurs semaines !  Autant dire que le découragement peut vite faire son apparition pour les motivé(e)s de ce début d’année et les néophytes souhaitant se (re)mettre au sport. Et c’est normal !

Rassurez-vous il n’y a pas que les débutants ou les non sportifs qui y ont droit. Un entraînement vous faisant sortir de votre zone de confort suffit pour en avoir. Tout le monde y passe 😃

Au contraire, lorsque les courbatures disparaissent, cela peut signifier que le corps s’habitue et que les entraînements sont moins efficaces.


Les courbatures sont bons signes (sauf quand la grippe est derrière tout ça 😅). Varier les entraînements est la clé pour progresser et obtenir des résultats. Les sentiments d’accomplissement et de « bien fait » qu’apportent ces séances sont bien réels. De plus, psychologiquement, réussir quelque chose de nouveau peut s’avérer motivant.

Notre programme anti-courbature

#1 La base de la base : l’échauffement

Souvent négligé par les sportifs, il n’est certes, pas la partie la plus fun d’une séance, mais reste essentiel à son bon déroulement. L’échauffement permet à votre corps de se mettre en route. Le zapper est le meilleur moyen pour brusquer ses muscles, avoir des courbatures voire pire, écourter l’effort en se blessant… Il est donc important d’échauffer les parties du corps qui seront mobilisées durant la séance. Prenez l’exemple d’un match de football ou de handball, les joueurs s’échauffent pendant presque 45 min avant le coup d’envoi !

Conseil : pour un échauffement optimal, le rameur est idéal. Complet, il mobilise une grande partie des muscles supérieurs et inférieurs du corps. En manque d’inspiration pour vous échauffer ? Demandez à vos coachs 😉

#2 Suivre un programme, et être accompagner dans sa progression

Vous avez une question ? Un doute sur la posture à tenir ou le rythme à adopter ? Nos coachs sont là pour ça ! Suivre un programme d’entraînement chez Keep Cool, c’est bénéficier de l’expertise d’une équipe disponible. De plus, cela motive à être régulier et réaliser des séances adaptées à son niveau de forme.
On ne va pas se mentir. Vous aurez des courbatures, mais elle seront le résultat d’un travail adapté et votre coach vous donnera les clés sur les choses à faire ou à éviter si vous en attrapez !

#3 Le lendemain d’une grosse séance : pensez marche ou footing !

Ceci n’est pas une blague. On appelle cela la récupération active. En réalité, la marche et le footing ne sont pas les seules options qui s’offrent à vous. Yoga, vélo, elliptique ou petite randonnée en extérieur. L’essentiel est de mobiliser les muscles du corps pour aider à éliminer les toxines. Bien évidemment, cette pratique a une influences sur nos courbatures.

#4 S’hydrater correctement

« Ne pas attendre d’avoir soif pour boire », « Boire 1,5 litres d’eau par jour », « Bien s’hydrater après l’effort », autant de phrases répétées sans cesse. Mais sait-on seulement pourquoi ? L’eau permet le bon acheminent de ce qu’on nous mangeons, vers les muscles et par le sang. Par conséquent, ne pas boire après avoir bien transpiré à la salle reviens à fragiliser son muscle et l’exposer à la déshydratation, donc aux COURBATURES. Tous à vos gourdes !

#5 S’aménager des temps de repos

Aller à la salle de sport régulièrement est peut-être l’une des meilleures choses à faire (nous sommes très objectifs sur ce sujet, vous vous en doutez 😉). Cependant, parfois, une pause s’impose…
En fitness, la fatigue accumulée peut vite transformer les courbatures en blessures. Il ne faut pas oublier qu’elles sont par définition des « micro-lésions » du muscle. Et oui, écouter son corps reste fondamental dans la pratique sportive. 🙂

Conseil : Un coup de fatigue mais envie d’aller à la salle ? Venez tester nos cours de Yoga #zenattitude

 

#6 Ne pas forcer sur les étirements

Réalisables avant et après séances, les étirements doivent se faire avec modération. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’ont pas une influence directe sur les courbatures. Tirer trop fort sur un muscle chaud peut au contraire aggraver une micro-lésion et la transformer en contraction musculaire.

#7 Un bon sommeil = une bonne récupération

Tout est dit. Plus votre sommeil sera réparateur, plus vous serez en forme, et moins les courbatures seront présentes. La phase de sommeil profond permet un relâchement global du corps important qui, s’il n’intervient pas, « tend » le système musculaire.

#8 S’entraîner, tout simplement !

Parce que la régularité est un principe fondamental dans l’entraînement. Le corps encaisse mieux les séances et les « traumatismes » liés à l’effort lorsque le rythme des séances s’intensifie. Paradoxalement, vous aurez donc moins de courbatures en allant à la salle 3 à 4 fois par semaine plutôt qu’en y allant 1 à 2 fois. Vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉

Vous avez une question sur les courbatures ? Posez-là en commentaire, nous y répondrons avec plaisir !

Retrouvez dans la même catégorie notre article : Sport : 8 conseils pour m’y remettre en douceur

Keep cool, la salle de sport #Enpluscool ! Retrouve-nous sur Instagram et Facebook si ce n’est pas déjà fait 😊

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *