Au début, nager, c’est plonger dans l’inconnu : un autre élément. En effet, l’eau est un autre monde qui peut effrayer  mais qui permet aussi de déconnecter après une longue journée. Le calme des profondeurs est d’ailleurs bien connu des apnéistes, qui trouvent dans l’eau un lieu pour se ressourcer et méditer.

De notre côté, on va commencer par nager, ce sera pas mal ! Mais quel est l’intérêt de s’y mettre en cette période estivale ? 

 

homme-nage-brasse

Nager pour s’alléger l’esprit … et le corps !

 

Dans l’eau, le corps trouve une certaine liberté. Une fois immergé, il subit une force s’exerçant de bas en haut qui vient le soulager d’une partie de sa masse corporelle. En d’autres termes ? On est porté et plus léger. À l’inverse, l’eau exerce une certaine résistance qui permet de se muscler en douceur !

La nage est une bonne alternative pour les personnes âgées, en rééducation, en surpoids ou subissant un handicap. Elle est également un sport à performance, en témoigne les chronos des meilleurs mondiaux. Savez-vous à quelle allure sprint Florent Manaudou ? 8km/h ! Une allure de footing lui permettant de boucler un 50 mètres en à peine plus de 20s…

Outre l’aspect sportif, le gros avantage est qu’on qu’on peut pratiquer ce sport toute l’année. La piscine étant le lieu idéal, profitons de l’été pour se baigner en eaux vives ou en mer et se (re)mettre en forme !

 

Nager est la meilleure chose à faire pour ses articulations et ses muscles

 

La natation s’avère être un sport parfait en complément de la salle de sport. Si le fitness fait travailler le corps en le respectant via de bonnes positions, la natation préserve les articulations et permet aux personnes souffrants de douleurs articulaires ou musculaires de s’activer sans risque. 

Enfin, le gros point fort de la natation est qu’elle constitue un des sports les plus complets. Bras, épaules, pectoraux, dos, jambes, les chaînes musculaires supérieures et inférieures sont mobilisées. De plus, elle est un formidable compromis entre le cardio et le renforcement. Et oui, avancer dans l’eau n’est pas une mince affaire et sollicite autant le coeur qu’en cours à pied ou en vélo. Alors, convaincu.e ? 

 

Par où commencer ?

 

Ça y est, tu es super motivé.e et tu es prêt.e à traverser la Manche à la nage ? On va quand même éviter de brûler les étapes. La natation est un sport à la fois accessible et exigeant qui comme tout, nécessite de commencer par… le début !

 

 

 

On privilégiera la nage en piscine, sur un bassin de 25m en allongeant progressivement les distances. Au début, l’important est de s’y tenir, au moins 1 fois par semaine, le but étant d’habituer son corps à travailler dans l’eau.

Ainsi, 30/40min suffisent pour favoriser la perte de poids à moyen terme et inciter le corps à brûler plus de calories. En dessous de 30 min, le travail en endurance porte moins ses fruits !

40min, 45min, 1h… Une fois la première étape passée tu peux allonger progressivement le temps passé dans l’eau et apprécier les bénéficices cardiovasulaires. Moins d’essoufflement, de douleurs ou de sensation d’oppression et d’étouffement que peuvent générer le stress quotidien. À toi la liberté ! 

Le conseil des coachs : à terme pratiquer deux fois 45 minutes par semaine s’avère être la solution la plus efficace en un temps réduit. Concernant le type de nage, nous conseillons d’opter pour la brasse. Cette nage est la première à apprendre. Le but étant de la maîtriser avant de passer à l’une des plus convoitée :  le crawl ! 

 

Des résultats rapides après quelques séances

 

Nager n’est peut-être pas l’activité la plus facile. En revanche, elle est l’une des plus efficaces. Les changements physiques seront rapidement observables avec  une pratique régulière et des repas équilibrés. Et ces progrès n’en seront que plus visibles si tu vas à la salle de sport en complément de ces séances.

 

Les petits plus pour progresser

 

  • Aller en salle de sport et varier les séances : cardio, renforcement, vélo, tapis, rameur… tout est bon à prendre pour augmenter sa résistance à l’effort une fois dans l’eau.
  • Noter ses performances  : les applications et montres connectées ne manquent pas pour cela ! (Tu peux d’ailleurs en gagner une en ce moment en participant à notre jeu concours sur Facebook et Instagram). La deuxième solution reste une pratique « à l’ancienne ». Le principe ? Notez dans un petit carnet ses performances en comptant les longueurs et le temps à l’horloge. A toi de choisir !
  • Au début, alterner brasse et crawl pour s’habituer. Le crawl est une nage exigeante. Ne t’obstine pas dès tes débuts au risque de te démotiver.
  • Bannir la planche à mousse et autres accessoires. Seul un bonnet, des lunettes et bon maillot suffisent à glisser comme  un poisson dans l’eau.
  • Augmenter PROGRESSIVEMENT la difficultés des séances. L’eau n’est pas notre élément. Il est nécessaire d’y aller avec prudence et de prendre au moins quelques cours si la natation t’es complètement inconnue.

Retrouve dans la même catégorie notre article : comment gagner en endurance ?

Keep cool, la salle de sport #Enpluscool ! Retrouve-nous sur Instagram et Facebook si ce n’est pas déjà fait 😊