Paroles d'adhérents
10 Août

Nicolas - parole d'adhérent

Ce mois-ci, nous avons rencontré Nicolas alias Laponico sur les réseaux sociaux. Il a 36 ans et travaille dans le web. Il est aussi blogueur (Carnets Nordiques) et son blog parle de voyages (au départ les régions nordiques qu’il affectionne particulièrement - et notamment la Laponie où il est allé plusieurs fois) mais aussi et de plus en plus de sport, et le trail en particulier.
Il habite dans un village près de Fontainebleau et a la chance de pouvoir courir assez souvent dans la forêt. Petit à petit, il a voulu partager ses ressentis sur le blog, ses tests de matériels aussi, et de fil en aiguille s’inscrire à des courses. Au départ l’Impérial Trail de Fontainebleau à côté de chez lui, puis Nicolas a été invité par Decathlon à un trail blanc dans les Vosges cet hiver, et aujourd’hui il prépare un trail de 47 km en Italie, le trail de Cortina avec The North Face.

Il est inscrit chez Keep Cool Cléry, dans le 2ème à Paris : cela lui permet d’y aller pendant sa pause déjeuner, c’est à côté de son travail.

Quel sportif étiez-vous avant de rencontrer Keep Cool ?

J’ai pratiqué le karaté pendant 20 ans, et depuis quelques années la course à pied en complément, et j’ai été inscrit dans 2/3 salles de sport où j’aimais bien aller faire un peu de muscu. Mais depuis quelques années, les kilos s’accumulaient, et le sport était surtout un moyen de me maintenir en forme.

Quel a été le déclic (vos motivations) pour vous inscrire chez Keep Cool ?

Un besoin de faire plus de sport, et surtout de pouvoir profiter de temps « libre » le midi, sans empiéter de manière trop importante sur la vie de famille. Le besoin de faire plus de sport, de me bouger plus, d’être un complément à la course à pied qui restait le seul sport que je pouvais réellement pratiquer (pas d’horaires, on y va quand on veut, gratuit…). Et le fait que la salle soit à côté de mon bureau (même si ce n’était pas la seule raison, car il y avait d’autres salles, mais c’est celle que j’ai préférée).

Qu'aimez-vous chez Keep Cool ?

La salle est agréable, moderne, et propre. La déco est sympa. L’ambiance est cool, il n’y a pas de « musclors » qui montrent leurs gros muscles, juste des gens normaux qui vont faire du sport pour s’entretenir ou même aller plus loin pour certains, mais rien à voir avec des salles de sport plus orientées muscu. De plus, n’étant pas la personne la plus sociable du monde, j’ai beaucoup aimé le principe des petites salles thématiques où l’on choisit l'entraînement que l’on veut faire, quand on le veut : on n’est pas dépendant d’un horaire, on est juste dépendant de la disponibilité de la salle. Il y a aussi des animations régulières, et même si je n’y participe que rarement, c’est toujours sympa et cela apporte une ambiance bon enfant plutôt agréable. Et dernière chose, et pas des moindres, le prix : contrairement à beaucoup de salles, pas forcément mieux à Paris, il est carrément accessible.

Quelle est votre routine sportive ?

Je vais à la salle de sport entre 2 et 4 fois par semaine, le midi. Généralement c’est un peu de cardio en échauffement, du gainage dans une salle, et de la musculation des bras ou des jambes, pendant environ 1h.

Mais comme en ce moment je prépare mon trail qui a lieu fin juin, j’ai modifié ce programme : c’est beaucoup de séances sur tapis (fractionnés, côtes, ou juste footing de récup), et j’essaie de garder une séance de préparation physique régulière (même si chez moi je fais aussi du gainage presque tous les jours).

Qu'est-ce que Keep Cool a changé pour vous ?

Avoir une salle sympa me permet de structurer mes entraînements. Ce n’est pas prise de tête, on a tout ce qu’il faut et je sais que si je ne peux pas faire une sortie (pas motivé, temps pourri, pas le temps…), je pourrais toujours me rattraper à la salle.

Quels sont vos prétextes bidons quand vous avez la flemme d'aller vous entraîner ?

Alors en fait j’ai vraiment rarement la flemme, et j’ai même plutôt honte mais souvent je refuse des déjeuners entre amis ou collègues pour aller m’entraîner… je ne sais pas si je suis asocial ou « accro »…

Auriez-vous des conseils à partager avec nos lecteurs ?

Il faut se créer une routine : le plus dur, c’est de commencer à y aller régulièrement. Souvent au départ, on se dit qu’on a faim, puis qu’on a un truc à faire. On y va une fois, puis ensuite on laisse passer du temps : c’est mal !
Il faut se dire en début de semaine quels jours on va aller à la salle, et ce qu’on va y faire. Comme ça s’il reste 1 ou 2 midi de libres dans la semaine, on pourra en profiter pour voir ses potes, aller faire des courses. Chaque lundi matin, je sais quels jours je pourrai aller à la salle, et à peu près ce que je vais y faire. Et je suis très énervé quand j’ai un impondérable !
Ne pas hésiter à passer du temps aussi à chercher sur le web des conseils, sur ce qu’on a envie de travailler, les exercices qui existent, comment progresser… La nutrition aussi, c’est un ensemble de choses, c’est presque une manière de vivre.
Et bien sûr les coachs qui sont là pour ça : j’ai fait beaucoup de sport, donc je connais mon corps, je me renseigne, je sais m’écouter ; mais si vous n’avez pas d’expérience, ils sont là pour vous conseiller et vous aider à progresser sans vous blesser. Et pourquoi pas aux autres membres de la salle, même si c’est quelque chose qui bizarrement ne se fait pas trop (du moins dans ma salle).

Merci à Nicolas pour ce témoignage sportif et bonne chance pour les prochains trails !

Laisser un commentaire

Votre nom * :
Votre email * :
Votre commentaire * :
* Champs obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré,
Il sera affiché dès validation par le webmaster Keep Cool.
Merci de votre participation !
haut de la page