Faire du sport, c’est bien. Encore faut-il en avoir l’énergie ! N’avez-vous jamais ressenti un « coup de moins » au milieu d’une journée ou pire, pendant votre séance ? Si beaucoup de facteurs peuvent expliquer la fatigue, le manque d’envie voire la contre performance, le sommeil y est souvent pour beaucoup. Ça tombe bien, parlons-en !  Demain a lieu la journée internationale du sommeil…
Alors vous devez vous dire : « mais à quoi peut bien servir une journée pareil ? ». Elle a été créée afin de sensibiliser sur l’importance du sommeil dans notre vie quotidienne. En effet, nous savons que ce dernier est essentiel dans l’équilibre de vie (physique et psychologique). Mais qu’en est-il lorsque l’on mène une vie sportive ? Parfois, les avis se contredisent, l’occasion pour Le Blog des Coachs de rappeler les bonnes pratiques et répondre aux questions courantes sur les sujets du sommeil et du sport.

 

 

Si je fais du sport le soir, vais-je bien dormir ? 

 

Et pourquoi pas ? En réalité, cette question est plus complexe, et il est difficile d’y répondre par OUI ou par NON. Une chose est sûr, le sport a des effets positifs sur l’endormissement :

  • Une séance en fin de journée permet d’évacuer le stress accumulé. De plus, si vous travaillez au bureau, elle vous permettra de vous dégourdir les jambes et de faire vos pas quotidiens. Dans tous les cas, elle contribuera au bon maintien de votre condition physique générale 😉.
  • Le sport libère des endorphines qui, en plus de générer du plaisir, réduisent les tensions musculaires et nerveuses. Rien de mieux pour aller sous la couette sereinement !
  • Les sport d’endurance (à intensité modérée) et les pratiques douces sont connus pour favoriser l’endormissement. 

D’une manière générale, les personnes « du soir » auront tendance à être excitées par des séances tardives, tandis que les personnes matinales supporteront mieux l’activité physique de fin de journée. L’essentiel reste de S’ÉCOUTER et de ne pas abuser sur l’heure d’entraînement. (Évitez de vous faire un cours de HIIT à 21h 😂)

 

Je suis sportif.ve ! Combien d’heures dois-je dormir ? 

 

Encore une fois, il existe autant de réponses qu’il y a de sportif.ve.s sur terre (On exagère là ?). Nous possédons toutes et tous notre propre horloge biologique qui définit de manière naturelle les temps de repos et d’activité. Cette dernière fluctue en fonction des activités journalières et du rythme de vie de chaque individu.
Les organismes de santé recommande entre 7h et 8h de sommeil par jour pour être en forme et tenir la journée. En cas de période professionnelle intense ou de semaines bien chargées, nous recommandons de ne pas tomber en dessous des 6h de sommeil sur une durée prolongée (2/3 jours maximum). La récupération n’en serait alors que plus longue et l’énergie mobilisée habituellement pour une séance de sport pourrait être perdue. #AlerteBlessure ! 

Contrairement aux idées reçus, le/la sportif.ve n’a pas besoin de dormir plus pour être en forme. Un cycle normal et régulier lui permettra d’être en forme et de bonne humeur. Et oui, le sport ne fait pas que « fatiguer », au contraire. Associé à de bonnes heures de sommeil, il booste le métabolisme, la concentration et la productivité bref, il peut faire rayonner une journée !

Les bons conseils pour bien dormir

 

  • Ne pas bousculer son horloge interne. (Essayer de) Respecter des heures de levé et d’endormissement fixes. Si tu vous êtes adeptes des grasses matinées le weekend, veillez à ne pas trop dormir car cela pourrait plus vous fatiguer qu’autre chose !
  • Eviter les nuits courtes et les privations de sommeil. Là encore, c’est souvent le weekend que cela se passe…
  • Choisir son sport. De préférence à intensité modérée si l’entraînement se déroule le soir. (Yoga, vélo / course / marche à rythme raisonnable). Encore une fois, le HIIT à 21H est à éviter !
  • Ne pas trop en faire. Le mieux est l’ennemie du bien. En tant que sportif.ve, des problèmes de sommeil peuvent être la conséquence d’un surentraînement. À surveiller, particulièrement dans le cas des efforts prolongés et des activités à haute intensité.
  • S’ÉCOUTER. Ne pas se prendre la tête ! Votre corps fonctionne bien et il faut savoir lui faire confiance. S’il est en forme, il vous le fera savoir, tout comme s’il est fatigué…

Retrouvez dans la même catégorie notre article : pour maigrir, commençons par bien dormir

Keep cool, la salle de sport #Enpluscool ! Retrouve-nous sur Instagram et Facebook si ce n’est pas déjà fait 😊

 

 

 

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *