CONSEILS NUTRITION
10 Août

Comment éviter les fringales ?

Ah ces envies furieuses de grignoter une petite douceur sur le coup de 11h00 ou en milieu d’après-midi ! Et cette plaquette de chocolat qui nous appelle après dîner alors que nous sommes tranquillement en train de regarder notre série préférée !

On connaît toutes ces fringales qui, malgré nos bonnes résolutions diététiques, finissent le plus souvent par des craquages culpabilisants qui viennent ruiner nos efforts.

Voici quelques trucs pour s’en débarrasser et réussir à adopter une alimentation équilibrée au quotidien !

  • Distinguer fringales faim et fringales envie

Pour mieux gérer nos fringales, il est important de les comprendre. Concrètement, il en existe deux types :

Les fringales “faim”
En gros, votre estomac gargouille, vous avez les jambes en coton et du mal à vous concentrer… En somme, vous ressentez réellement les symptômes de la faim. Les questions qui se posent alors sont :

  • À quand remonte votre dernier repas ?
  • Votre dernier repas était-il suffisamment consistant ?

Si votre repas remonte à plusieurs heures ou qu’il était trop léger, il est tout à fait normal d’avoir vraiment besoin de manger parce que votre glycémie est au plus bas ! Le hic, dans ces cas-là, c’est que l’on a tendance à se jeter sur la première chose que l’on a sous la main - et c’est le paquet de gâteau qui y passe !

Les fringales “envie”
Celles-ci surviennent non pas parce que vous avez un besoin organique de manger et de faire remonter votre taux de glycémie. Plus pernicieuses, elles nous donnent envie de grignoter parce que nous sommes stressées, angoissées, fatiguées ou encore parce que l’on s’ennuie… Elles n’ont rien à voir avec la faim réelle en somme. Ce que l’on recherche - généralement dans quelque chose de sucré et de réconfortant -, c’est trouver un “remède” pour nous sentir mieux et nous défaire d’une sensation désagréable.

Une fois le type de fringale identifié, il est beaucoup plus facile de la prévenir et de ne plus la subir !

  • Se débarrasser des fringales “faim”

On bannit les régimes drastiques
Il est évident que lorsque l’on suit un régime trop restrictif et déséquilibré dont les apports caloriques sont bien en-deçà de nos besoins, l’hypoglycémie n’est jamais loin ! On arrête de se donner bonne conscience en se contentant d’une petite salade au déjeuner ou d’une soupe au dîner. Pour qu’un régime marche sur la durée, il est crucial de ne jamais ressentir la faim ! Il est donc important de ne pas réduire drastiquement ses apports mais bien plus d’adopter une alimentation équilibrée. Face à tous les régimes plus ou moins fantaisistes qui envahissent le web, gardez la tête froide, fixez-vous des objectifs réalistes et au besoin faites-vous aider, par exemple en utilisant les services LeDiet/Keep Cool !

On ne saute pas de repas
Par manque de temps ou parce que l’on s’imagine que c’est une manière de perdre du poids, il peut nous arriver de sauter des repas. Mauvaise idée ! Parce que si l’on tient au moment du repas, deux heures après, notre estomac crie famine ! Alors même si l’on est “charrette” au bureau, on prévoit un repas vite fait - quitte à le manger devant l’ordi. Et on ne s’illusionne pas : sauter un repas n’a jamais fait mincir personne car on se rattrape naturellement au repas suivant et notre corps, en état de privation, a même tendance à faire des réserves…

On met des féculents au menu
Lorsque l’on cherche à mincir, on a tendance à bannir les pâtes, le pain ou le riz. Or ces glucides lents ont la faculté de libérer progressivement leur énergie et de nous caler durablement. Pas question de faire l’impasse donc, reste à les consommer avec modération et sans les noyer sous des sauces trop riches et de les accompagner systématiquement d’une portion de légumes et de protéines animales ou végétales.

On emporte son petit déj’ au boulot
Beaucoup sont celles qui ne peuvent rien avaler en sautant du lit. Le problème, c’est qu’à 10h, elles commencent déjà à avoir faim. La parade ? Emmener avec soi un petit déjeuner suffisamment consistant pour tenir jusqu’au déjeuner. Par exemple : deux tranches de pain complet, un yaourt et un fruit…

On prévoit des collations saines
On peut très bien soigner sa ligne et goûter ! Reste à faire les bons choix : galettes de riz complet avec un carré de chocolat noir, un fruit ou encore une poignée d’amandes. Cela nous permet de nous caler jusqu’au prochain repas sans nuire à notre régime.

On dîne tôt
On a tendance à traîner en rentrant du travail et à grignoter avant de préparer à dîner - parce que l’on commence à avoir faim ! La solution ? On passe à l’heure anglaise et on dîne vers 19h00-19h30 ! Le bonus ? Cela nous laisse tout le temps de digérer avant d’aller nous coucher, avec un sommeil de meilleure qualité à la clé !

  • Se débarrasser des fringales “envie”

On soigne son sommeil
Le manque de sommeil et la fatigue qu’il engendre sont responsables de bien des fringales, avec l’illusion que manger quelque chose de sucré nous donnera un petit coup de fouet ! Il est donc important de dormir suffisamment et d’un sommeil de qualité ! On écoute nos besoins de sommeil : si on est un grosse dormeuse et que l’on a besoin de 9 ou 10h sous la couette, on respecte cela et on s’efforce de se coucher plus tôt !

On apprend à se détendre
Si on succombe au moindre coup de stress, il est important de trouver la parade et de comprendre ce qui nous détend ! Il peut simplement s’agir d’écouter une musique que l’on aime (et si on est chez soi de danser et de se lâcher dessus), de papoter avec une collègue ou une amie ou encore de pratiquer quelques exercices de respiration ou de visualisation qui permettent de relâcher efficacement la pression.

On se ménage des pauses
Difficile de tenir 8h de travail non-stop ! On s’efforce de faire une vraie pause déjeuner durant laquelle on prend le temps de manger mais aussi de s’aérer un peu et de se détendre. Et dès que l’attention baisse, on n’hésite pas à se lever et à faire un petit tour, ne serait-ce que pour aller faire une photocopie ou aller se chercher un thé !

On n’oublie pas de boire
On confond souvent sensation de faim et soif ! Quand on est sur le point de craquer, on a le réflexe verre d’eau ! On prend son temps pour le boire et on s’aperçoit souvent que l’impression de faim passe une fois le verre terminé !

On détourne son attention
On est seule chez soi et on a une irrésistible envie craquer ? On fait autre chose ! On prend un bain, on se fait les ongles, on dessine, on prend un bon bouquin, on se met au tricot… Bref, on s’occupe et on voit bien que l’envie de manger n’importe quoi disparaît rapidement !

On sort de chez soi
On connaît toutes le piège du dimanche après-midi, où l’ennui et le blues commencent à monter avec l’envie de se faire un bon gros goûter réconfortant … Le réflexe ? On sort ! Ciné, balade, expo, salle de sport … Toutes les idées sont bonnes pour s’occuper !


Et vous, quels sont vos trucs pour lutter contre les fringales ?

Commentaires

Publié par Annicchini - 03/09/2015 - 20:24

Tout ceci est vrai, mais comment lutter contre les rondeurs de la ménopause alors que l'on fait attention à son alimentation et que l'on a toujours fait du sport

Laisser un commentaire

Votre nom * :
Votre email * :
Votre commentaire * :
* Champs obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré,
Il sera affiché dès validation par le webmaster Keep Cool.
Merci de votre participation !
haut de la page