BIEN-ÊTRE
26 Décembre

Nos 4 conseils après une soirée trop arrosée

1. On s’hydrate !

L’alcool déshydrate fortement le corps et le cerveau ce qui a pour effet redoutable d’accentuer la fatigue. Il est donc essentiel de veiller à bien boire les lendemains de fêtes (et même si possible juste avant d’aller vous coucher). Pendant la journée, pensez à augmenter vos apports hydriques habituels et à consommer au moins 2 litres de liquide… Reste à faire les bons choix afin de ne pas aggraver les symptômes de la gueule de bois.

On opte pour:
● De l’eau, bien sûr ! Éventuellement, on y ajoute au réveil quelques gouttes de jus de citron pour l’effet détox.
● De l’eau de coco pour recharger le corps en électrolytes et optimiser la réhydratation.
● Du thé à la menthe ou de la tisane au gingembre pour lutter contre la nausée.
● Des jus de fruits (sauf agrumes) pour faire le plein de vitamines, de sels minéraux et booster son organisme.

On évite:
● Cela va sans dire, on ne combat pas le mal par le mal, on zappe absolument toute forme d’alcool.
● Malgré l’envie d’un petit coup de fouet, on fait absolument l’impasse sur le café et les sodas caféinés qui accentuent la déshydratation.
● Les jus d’agrumes (orange, pamplemousse, etc…) : acides, ils risquent de fragiliser un estomac déjà bien irrité par les abus de la veille !

2. On mange intelligent

Là aussi, il s’agit de faire les bons choix pour reprendre des forces !

On opte pour :
● Les fruits et les légumes qui permettent de drainer l’organisme et de le recharger en vitamines et en sels minéraux. Cuits à la vapeur, en purée, en soupe, en smoothies, ils sont les meilleurs amis des lendemains de bombance ! Privilégier ceux qui sont riches en potassium (banane, pruneaux, figues, fenouil, épinard, céleri branche, betterave…) dont l’effet diurétique permettra de mieux éliminer l’alcool …
● Des protéines et en particulier des oeufs qui contiennent de la taurine (qui booste le foie) et de cystéine qui permet de limiter les maux de tête. Une portion de poisson gras (saumon, maquereau, sardine…) riche en oméga 3 aux propriétés anti-inflammatoires est également une bonne idée.
● De la soupe et du bouillon. Ils réhydratent le corps et apportent du sodium sans bloquer la digestion. Soupe miso et bouillon de poulet sont particulièrement recommandés !
● Des tartines biscottes/miel permettront au besoin de pallier une éventuelle hypoglycémie sans pour autant surcharger l’organisme.

On évite:
● La junk food et les aliments transformés. Il est courant d’avoir envie de se ruer sur des aliments riches comme pour “éponger” les excès… Or, ceux-ci auront l’effet inverse de celui escompté: trop lourds, trop gras ou trop sucrés, ils ne feront qu’irriter davantage le système digestif…
● S’ils ont tendance à vous endormir, limitez - sinon évitez, les féculents (pâtes, riz, semoule…). Mais s’ils n’entraînent pas de somnolence chez vous, ne vous en privez pas, ils vous caleront et vous apporteront de l’énergie.

3. On bouge un peu

Ne vous attendez pas à exploser vos performances et évitez les activités trop intenses. Mais une bonne balade, un peu de cardio, une petite séance de piscine, du yoga activeront votre métabolisme, oxygéneront votre organisme et vous permettront d’éliminer les toxines de l’alcool. Le plus dur est de se motiver… mais on se sent tellement mieux après !

4. On se repose Votre corps a été mis à rude épreuve…

Accordez-lui un peu de repos et de détente. Grasse matinée ou sieste pour rattraper le manque de sommeil, cocooning à la maison et pourquoi pas massage, sauna ou hammam pour prendre soin de vous, vous recentrer et repartir du bon pied !

Les excès festifs font partie de la vie s’il ne s’agit bien sûr de ne pas les multiplier ; ne culpabilisez pas !

Laisser un commentaire

Votre nom * :
Votre email * :
Votre commentaire * :
* Champs obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré,
Il sera affiché dès validation par le webmaster Keep Cool.
Merci de votre participation !
haut de la page