CONSEILS NUTRITION
24 Juin

Comment déjouer les pièges alimentaires de l'été ?

L’été est là et avec lui mille tentations Food. Bien sûr, on a davantage envie de manger léger qu’en hiver mais pour autant, nombreux sont les pièges qui se mettent sur notre passage… Comment les déjouer pour ne pas anéantir les efforts que nous avons faits pour nous plaire en maillot ? Voici quelques astuces !

L’apéro
Qui dit été, dit apéro ! Toutefois entre l’alcool et les petits amuse-gueule (souvent gras et trop salés), l’addition calorique grimpe très vite !
À titre d’exemple :
● Une vodka-jus d'orange + 30 bretzels = 175 + 57 = 232 cal
● Un martini + 12 grosses olives noires = 156 + 148 = 304 cal
● Un verre de vin rouge + 50 g de fromage = 108 + 200 = 308 cal
● Une bière ordinaire + 50 g de cacahuètes = 150+ 175 = 325 cal
Comment dès lors s’en tirer à bon compte tout en profitant de ce moment privilégié ? On se contente d’un seul verre de vin ou on mise sur des eaux aromatisées sans sucre. Et, on allège les à-côtés en troquant chips et saucisson par des dips de crudités par exemple. Et si on se lâche, on veille à ce que le repas suivant soit léger afin que les apports caloriques de la journée restent raisonnables ! L’idée, c’est avant tout de garder l’équilibre tout en se faisant plaisir !

Les salades
Les salades sont les vedettes des tables de l’été ! À juste titre car confectionnées avec des légumes frais de saison, elles sont une mine de nutriments et de vitamines ! Mais un des risques avec les salades composées est d’y mettre des ingrédients trop gras - ils sont tellement tentants ces petits produits régionaux ! (fromage, magret de canard, lardons, croûtons…). On choisira donc des accompagnements plus légers : blanc de poulet, thon, viande des grisons… L’autre écueil est de les noyer sous la sauce ! L’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile (quelle qu’elle soit - l’huile d’olive n’est pas moins riche que les autres) est l’apport lipidique recommandé par repas pour ne pas transformer sa salade en bombe calorique. On pourra varier les assaisonnements en confectionnant par exemple des sauces à base de yaourt. Enfin, on peut être tenté de ne déjeuner que d’une petite salade de légumes en omettant d’y ajouter une source de glucides lents. Résultat : 2 heures après, notre estomac crie famine ! Pour un plat complet, on n’oublie pas d’y mettre un peu de riz, des pâtes, du quinoa… ou de l’accompagner de pain (complet si possible) et d’y glisser une portion de protéines.

Les barbecues
Festif et convivial, le barbecue est un rendez-vous incontournable de l’été ! Mais il peut également être un véritable piège en cela que les chipolatas et autres merguez sont extrêmement riches en graisses saturées et fort caloriques. Sans compter l’ajout non négligeable des sauces et autres marinades… Pourtant, lorsque l’on choisit bien ses ingrédients, le barbecue peut constituer un repas absolument diététiquement correct : on privilégiera ainsi les viandes blanches, les poissons et les crustacés que l’on accompagnera de pommes de terre cuites sous la braise et de ratatouille, par exemple ! Délicieux et équilibré !

Les glaces
Évidemment, on les adore pour terminer le repas sur une note fraîche et sucrée ! Cela dit, fabriquées avec de la crème, du lait et du sucre, les glaces sont des sources de graisses cachées et de sucres, et sont donc très caloriques ! Pour tricher un peu, on leur préférera les sorbets : élaborés avec des fruits et de l’eau, sans matières grasses ajoutées, ils sont moins caloriques que les glaces. Toutefois, ils sont aussi très sucrés ! On se gardera donc d’en manger à tous les repas ! On peut aussi confectionner des granités maison aux fruits et sans sucre ajouté : rafraîchissants et légers, ils sont une excellente alternative aux glaces pour clore le repas de manière acidulée et rafraîchissante.

Et le reste…
Chichis, beignets, gaufres, crêpes… autant de petits plaisirs bien tentants durant un après-midi à la plage ! Ça se mange sans faim, non ? Mais ce sont aussi de véritables pièges caloriques, d’autant que l’on a tendance à en abuser… Parce qu’il est souvent difficile d’y résister, on choisira l’option la plus light : une simple crêpe au sucre qui a le mérite d’afficher moins de 100 calories au compteur contre plus de 400 pour un beignet ! Cela reste donc un petit goûter sympa que l’on peut s’autoriser de temps à autre !

Vous l’aurez compris, pour un été qui ne pèse pas trop sur la balance, tout est une question d’équilibre. Il ne s’agit pas de se priver mais bien plus de ruser un peu pour éviter les excès !

Laisser un commentaire

Votre nom * :
Votre email * :
Votre commentaire * :
* Champs obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré,
Il sera affiché dès validation par le webmaster Keep Cool.
Merci de votre participation !
haut de la page